Un dizaine de réparateurs bloqués sur le terrain, deux naissances de sextuplés, une étudiante qui se la joue femme invisible après sa période momie, la nounou qui danse la gigue sur le plan de travail, la grande faucheuse qui envoie sa faux faire le travail toute seule pendant que les vahinés font grêve et un fantôme qui fait le ménage. Des déménagements impossibles -et je ne vous parle pas des fêtes- un four hanté, des morts sans tombe… le legacy challenge de Max Dubagne, aura battu tous les records… de bugs !

family_5b1e463e32c536bccf7eba19c57d1622
12 sims dans une maison ? Oui c'est possible... avec un bug !

Il avait pourtant commencé dans l’enthousiasme ce Challenge, quand Max Dubagne, misanthrope et contestataire, avait décidé de s’implanter dans le désert de Vipercanyon pour y fonder sa dynastie.
Dix générations de Dubagne pour faire progresser ce challenge et tenter de s’octroyer le titre envié de quintescence du legacy.
Dix générations à ramer de concert avec le jeu.  Des désirs à la mords-moi-le-noeil : avoir trente meilleurs amis, maîtriser toutes les compétences, gagner 100 000 $, avoir trente amants ou 10 enfants, et, derniers en date avant que Pinstar, fondateur du challenge le plus célèbre jamais lancé en pâture à la communauté des Sims, ne décide -une fois de plus-  de changer les règles avec l’arrivée de La bonne affaire, le 3ème add-on des Sims 2 : manger 200 sandwiches au fromage fondu ou se faire offrir 50 bouquets de roses rouges après des rendez-vous paradisiaques… Vous avouerez que c’est pas de la tarte !

Le challenge de Max Dubagne, commencé sur le site officiel des Sims, a enfin trouvé place sur ce blog dans sa totalité. Il ne me reste plus qu'à faire un bel arbre généalogique et marquer le décompte des points.
Alors, assez de bla-bla, je cède la parole à Max Dubagne, grand râleur devant l’Eternel, pour ses débuts difficiles.

Bonne lecture !
Fonsine 

26 018
Visiteurs sur ce blog
depuis le 01/10/05

MERCI

publisisms1