A154

Après Rigel, Farhid était devenu la nouvelle coqueluche des filles à l'université. A commencer par celles de la famille. Même la sage Schératan, en oubliait Antoine Joubert, son amoureux de la première heure. Mais lui aussi avait ses petites préférences. Et sa préférée, comme l'avait laissé entendre Algéna, c'était Dirah.

A155

Je vous dis pas la déception quand il la surprit un jour dans les bras d'un inconnu. Inconnu ? pas pour Dirah.
De ce jour, il rumina une rancoeur nourrie de bouffées de haine pour sa trop jolie tante, à la cuisse hospitalière. Il faisait mine de l'ignorer mais ce n'était facile. Il fallait bien se supporter, ne serait-ce qu'au moment des repas. Et il faisait bien des efforts pour que la conversation s'oriente vers les études, et rien que les études, évitant les sujets qui fâchent.

A156

-J'espère bien avoir les félicitations du doyen ce semestre encore, tu les as eues souvent, toi, les félicitations, Schératan ?
-A chaque fois ! Mon petit Farhid, depuis que Rigel nous a montré l'exemple tous ici, nous mettons un point d'honneur à le suivre. 20/20 à chaque examen, c'est plus qu'une coutume, presque une loi. D'ailleurs Max ne l'aurait pas voulu autrement.
Elle n'a pas tort ! Déjà que mon challenge piétine avec ces études à rallonges, si en plus, ils devaient faire figure de bourris !
Mais ? qu'est ce qui cocotte comme ça ? C'est quoi, ce qu'ils mangent  ? On dirait des sandwiches aux croûtes de fromage fondu.

A157

Aaaattendez ! Je me souviens ! C'est de ça que Daniel avait parlé lors de sa dernière visite. Paraîtrait que Khali a voulu se reprogrammer en se fourrant la tête dans une bétonnière. Bien entendu, ça n'a pas marché, n'importe qui aurait pu lui dire. Tout ce qu'elle y a gagné, c'est une cervelle au ramolli. Elle ne carbure plus qu'au fromage fondu. Mais le pire... le pire, c'est qu'elle n'est contente que si tous les autres s'y mettent.

A158

-Qu'est ce qu'on mange ?
C'est même plus la peine de poser la question, c'est fromage fondu au petit déj, fromage fondu le midi et re-fromage fondu le soir. En plus exigeante, la Khali, elle fait figure de spécialiste, et elle les tanne pour qu'eux aussi ne cuisinent plus que ça. Sa grande crainte : manger du mauvais fromage fondu. Ca lui coûterait 2 500 points... Quand même !
Ben moi, c'est ce que ça me coûterait d'en manger. Rien que l'odeur, ça me rappelle... tiens, C'est bien simple, Cécile !

A159

Le fromage fondu, non seulement ça empeste mais c'est lourd à digérer. Cherchez pas pourquoi, tous les jours, on apprend que Fharid, Aïnitak, Dirah, Difda... enfin tous, souffrent d'une maladie inconnue. Je vois bien ce que c'est que cette maladie : Ils ont les boyaux collés. Y a qu'à Khali que ça profite, ce régime. Elle est la seule à se balader en platine, quand les autres balancent entre le rouge et l'orangé. Heureusement que le juteux de service a eu vent de l'affaire.

A160

-Non-mais, qu'est ce qui m'a fichu ça ? Vous êtes gonflés comme des barriques. Ah, c'est beau ! Ah, c'est élégant !
Ils se sont tous regardé le ventre et Farhid, qui commençait à avoir des poignées d'amour s'est aussitôt mis à la gym. Mais Khali, vous croyez que ça la dérange ?
-Bof, l'élégance ! Du moment que je rentre encore dans ma tenue de bowling en jersey élastique, je la laisse aux autres. De toute façon, les garçons ne me regardent jamais.

A161

Moui...je les comprends un peu, notez bien !

A162

Mais quand même, elle exagère ! Quand elle ne s'empiffre pas de sandwiches au fromage, c'est chocolats à tour de bras. Une fière idée qu'il avait eue, le Rigel, d'apporter cette machine. Y en a des qui en profitent pour se faire un peu d'argent de poche, mais Khali, elle, c'est d'abord pour sa pomme. Elle passe plus de temps à manger qu'à produire.
Tiens, ça m'écoeure, je préfère rentrer à la maison.

A163

Oh, quelle une bonne idée,j'ai eue là ! J'arrive pile poil pour l'anniversaire d'Ophélia.
Elle m'a l'air bien partie pour jouer les merveilles, attendons de voir le résultat du grandissement.

A164

Mais… elle est affreuse ! Ah-ça, elle a bien grandi, mais pour devenir quoi ? Je vous le demande ? Comment donc a-t-elle fait son compte ? Si j’ai bonne mémoire, les parents étaient plutôt pas mal. Alors, c’est quoi cette petite horreur ? Elle a une tête de chipie-la-galette qui ressemblerait à… BENJAMIN !
Regardez le, s’il a l’air fier. On dirait que c’était son rêve de toujours, que ma descendance ait sa tête de pignouf. Il serait pas plus fier s’il était le père. Il m’énnnnerve !

A165

Je suis complètement démoralisé. S’être donné tant de mal pendant 8 générations à trier les moins ratés des habitants de Vipercanyon pour que ma descendance soit belle, et aboutir à… une miniature de Benjamin !
Non-non, dites-moi que c’est un cauchemar ! Je vais me réveiller… je rêve !