a1_d_part1

Zeneb s'empressa de prendre la porte. Il n'aurait pas pu avaler un sandwich au fromage de plus; et je dois dire que je le comprends. A leur place, je ferais une manif, avec les pancartes et tout le bazar : Halte à la dictature du fromage fondu ! Fromage fondu, fromage qui pue ! C'est vrai, quoi, elle voit pas qu'elle les gave avec tout ce fromage ? Ca serait pas qu'elle empoche des points d'aspiration chaque fois qu'elle arrive à en faire manger à quelqu'un, il y a lontemps que je lui aurais ordonné d'arrêter son cinéma. Mais-bon, à ce train-là, elle va nous gagner des tonnes d'elixir, ça vaut bien un petit sacrifice, non ?

a1_fromage3

Et-re ! C'est une véritable maladie. Elle ne pense qu'à ça, ne parle que de ça, ne mange que ça. Vivement la retraite, qu'elle puisse y passer ses journées. Moi, si j'avais dû me coucher et me réveiller avec cette odeur qui flotte, je crois que j'aurais plié bagage. Même l'odeur de Cécile... non, là j'exagère, Cécile, c'était quand même pire.

a1_manger1

Et voilà les sacrifiés. N'en faut ! Tout bon sacrifice demande des victimes. Le décès de Benjamin est encore dans toutes les mémoires. C'est pas que ça l'ait beaucoup choquée, Fawsia, mais elle s'étonne de ne plus voir son urne à la maison.
-Où que c'est qu'il est passé le joli vase avec des machins dorés ?
-On l'a mis au cimetière, c'est mieux, il respirera le bon air, lui explique Ophelia.
-Ca respire un vase ? s'étonne, à juste titre, la gamine
-Le vase non, mais Benjamin, oui. On lui a construit une jolie tombe, comme les autres, tu peux aller la voir si tu veux.

a2_devoirs1

Les deux cousines s'entendent à merveille. C'est Ophelia qui se charge d'aider aux devoirs, parce que s'il fallait compter sur Khali. A part une rédaction improbable sur les bienfaits du fromage fondu, où là, elle serait intarissable... Mes deux dernières descendantes... attendez que je m'y repère : arrière-arrière-arrière-arrière-arrière petites filles. Vous trouvez pas que la langue française est mal fichue ? Passées 5 générations, si on veut parler de ses descendants, on bégaye. Z'auraient pas pu inventer... je sais pas moi, un genre de système : ma quadri-petite fille, mon octo-petite fille, un décompte pour s'y retrouver. Mais-bon, les vivants, ça pense pas qu'on puisse encore se soucier de ça passé la 5ème génération. Moi-même, on me l'aurait dit...

a3_acrobaties1

Fawsia, c'est une vraie bête de cirque. Je croyais avoir tout vu, ben je me trompais. Les gosses, ça en invente tous les jours. J'en ai vu des qui sautaient sur les lits et les canapés, des qui passaient leurs journées à rôter dans le micro, elle, c'est la reine des acrobaties. Elle arrête pas de frimer devant sa nouvelle amie, Gaëlle Lendro. Me demande si c'est la fille de Romuald Lendro. Si c'est ça, il l'a un peu mieux réussie que notre Italienne de sinistre mémoire : Difda à la grande bouche.

a3_poirier2

Regardez-moi ça, après la roue, voilà qu'elle nous fait le poirier. Elle aime ça, frimer devant la copine. Il faut dire que Gaëlle est bon public, elle applaudit et l'encourage
-Woah ! super ! et le saut périlleux, tu sais le faire aussi ?

a3_saut1

-Et comment ! Tiens, regarde, je te le fais.
Moui... un peu au ras des pâquerettes le saut périlleux. De mon temps, on aurait appelé ça, une galipette, je vois pas trop où est le péril.

a4_danse

Dès qu'elle a un moment, Fawsia allume le transistor et elle danse. Elle est plutôt douée pour ça, faut dire qu'elle a eu un bon prof.

a4_ophelia

Son prof, c'est sa cousine Ophelia. Elle aussi a la danse dans le sang. C'est pas pour rien qu'elle a obtenu la bourse de danse pour l'université. Son père, Rigel s'y était essayé sans succès, mais elle l'a décrochée sans peine. Savez pourquoi ? Elle a pas attendu d'être ado pour s'y mettre. Déjà bambine, elle se dandinait dès qu'elle entendait de la musique. Elle connait toutes les danses, de la danse de l'ours aux danses en couple, elle pourrait presque en faire son métier.

a4_redanse

-Ophelia, c'est quoi, comme danse ?
Le plus difficile dans la danse, c'est de savoir reconnaître les rythmes. Quand j'allais au bal... Ah-ha, saviez pas ça, que j'allais au bal. Mais ça, c'était quand j'étais jeune, avant de m'enterrer dans le désert, parce qu'à Vipercanyon, les bals, quand je suis arrivé, y en avait pas. Bref, dans mon jeune temps, quand j'y allais, je m'amusais à regarder les gens. Pouvez être sûrs que la plupart étaient pas fichus de savoir si c'était un slow, un tango ou un madison. Ils attendaient avant de se lancer sur la piste que les ceusses-qui-savent aient commencé.

a4_reredanse

En tous cas, je suis fier de mes petites filles, elles au moins, feront pas partie des moutons. Quand je sais pas quoi faire, -c'est à dire la plupart du temps-, je prends plaisir à les regarder vivre. Ca me détend. Parce que les distractions sont plutôt rares ici. Vous croyez que c'est le pied de regarder Khali s'empiffrer à longueur de temps ?

a4_tanguy

Ca faisait des siècles que la maison n'avait pas été aussi vide. Quatre habitants, pour le coup, c'est le désert. On se croirait à la messe un jour de semaine. Et quand sur les quatre y en a une qui pense qu'à son fromage fondu et l'autre à ses barres de compétences, y reste quoi pour se distraire ? Tanguy, faut pas qu'on se plaigne, il carbure autrement plus vite que le Benjamin dans ses études. La logique et la mécanique n'ont déjà plus de secret pour lui.

a4_tanguy_charisme

Après ça, il s'est attaqué au charisme. Me demande à quoi ça peut lui servir de savoir faire des discours dans la médecine. La mécanique, bon, je dis pas, encore que... quand on voit ce qu'il est capable de nous sortir du corps d'un macchabée, y aurait de quoi se poser des questions. Mais le charisme... l'art de blablater pour rien, ça vaut que pour les politiciens. La crise du pétrole, c'est son grand dada. A l'entendre, d'ici quelques années, y aura plus une goutte d'or noir dans les sous-sols de la planète. ET A-LORS ? Comment on faisait avant ? On pédalait ! à pinces ou à vélo, au choix. C'est pas quand y en aura plus que faudra y penser, c'est pendant qui n'en reste. Je dis pas qu'il a pas de bonnes idées, le Tanguy, je dis que ça sert pas à grand chose de les débiter dans le jardin alors que personne les écoute.

a4_tanguy_creativite1

Comme il a oublié d'être bête, il a dû finir par s'en rendre compte. Alors maintenant, c'est à la batterie qu'il s'est attaqué. Vous remarquerez qu'il est pas fou, c'est pas au piano qu'il s'entraîne. Et pourquoi ?
D'après vous ?

a5_piano

Qu'est ce qui l'empêcherait de faire comme Fawsia ou Ophelia qui s'installent au piano dès qu'on a le dos tourné ? -et j'ai pas dit le tournedos-, voui, je sais, c'est nul, mais j'ai pas pu résister. Pourquoi il préfère faire ses petites affaires dehors, mmmm ? Ah, ça y est, je sens que ça brûle !

a6_brule

A-cause-de-l'o-deur-de-fromage-fondu ! Tu m'étonnes qu'ils vivent toutes fenêtres ouvertes et qu'ils sautent sur la première occase pour aller voir dehors s'ils y sont.

a6_entraine

Ophelia, c'est dans "la cabane au fond du jarding" qu'elle a choisi de s'entraîner à la mécanique. Et dans le pantin qui sert de macchabée, devinez ce qu'elle a trouvé en trifouilllant dans les entrailles : la réserve de fromage de Khali. Je vous dis pas la surprise.

a6_fromage

C'est là que l'ogresse est venue la trouver pour lui annoncer la bonne nouvelle : elle avait fait ses comptes et... elle avait avalé 100 sandwiches au fromage fondu.
-Woah, cent sandwiches ! Il a déjà fallu s'en occuper. Tu dois être satisfaite à présent. Tu pourrais penser à faire une pause, lui a-t-elle conseillé.
Pas bête, l'idée de la pause. Ca nous changerait. S'ils faisaient un sondage... Et pourquoi ils feraient pas de sondage ? C'est la mode les sondages. On vous sonde pour tout et pour rien : Qui verriez-vous comme président ? Que pensez-vous des programmes télé ? Tous les jours, vous avez droit au résultat d'un petit sondage. Sauf que... z'avez déjà été sondé, vous ? Moi pas ! Alors, un petit sondage maison : Que diriez-vous de faire une pause dans le frometon ? qui s'adresserait aux intéressés, moi je serais pas contre. Ca permettrait de respirer.

a6_khali

Oui-mais moi, je m'appelle pas Khali, et Khali, la pause, c'est pas pour demain qu'elle l'envisage. On a pourtant eu un petit espoir. Grâce à Tanguy. Depuis qu'elle sait que son amoureux se la coule douce avec une autre, Khali a des vues sur Tanguy. Elle le couve, le dorlote, s'inquiète de sa santé, de son bien-être. Aussi, le jour où il lui a dit
-Khali, j'adore tes sandwiches au fromage, crois-moi. Mais je suis sûr que tu pourrais cuisiner autre chose de temps en temps
-Bien sûr, que je pourrais ! Je sais TOUT cuisiner. S'il y a quelque chose qui te ferait plaisir, tu n'as qu'à le dire, je te le ferai.

a7_cuisiner

Khali s'est mise à la cuisine. -Parce que les sandwiches au fromage, moi, j'appelle pas ça de la cuisine. De la bouffe de fast-food, comme les hamburgers, oui, de la cuisine, non !- Elle te lui a mitonné un petit homard rien que pour lui. Que moi, j'en avais les papilles toutes redressées. Y a combien de temps que j'ai pas mangé du homard ? La bonne cuisine, c'est un des plaisirs de la vie, quand t'es mort, t'as que les odeurs, tu te nourris de l'air du temps. Et quand l'air du temps pue le fromage... bon, j'ai tout dit.

a7_grossir

Le penchant de Khali pour Tanguy n'a pas échappé à Ophelia. Elle y a vu le moyen de motiver sa tante pour lui faire changer ses habitudes.
-Khali, Khali, tu ne te rends pas compte. Combien tu pèses ? Tu veux faire concurrence aux sumos ?
Normalement Khali n'aime pas qu'on la chatouille sur son poids. Elle a répliqué dare-dare sur son mode habituel
-Ca peut te faire si je suis grosse ? De toute manière, je peux pas grossir plus, HA-HA !
-Oh-moi... tu fais ce que tu veux après tout, mais Tanguy...
-Quoi Tanguy ? Il t'a dit que j'étais trop grosse ?

a7_sport

S'agissait de jouer serrer. D'abord, Tanguy, tout à ses chères études, n'a seulement jamais remarqué les efforts de Khali pour lui plaire, et de plus, il se serait jamais permis de faire des remarques sur son poids. Trop bien éduqué, le petit gars.
-Nan, ce n'est pas ce que je voulais dire. Ne me raconte pas d'histoires, il te plaît bien, Tanguy, non ?
-Disons qu'il ne me déplaît pas
-Alors, disons, que si tu faisais des efforts pour te montrer un peu plus coquette, tu aurais peut-être tes chances. Tu n'es pas vilaine, Khali, mais je t'assure que les bourrelets, c'est pas trop ce qui attire les hommes.
-Tu crois que je devrais faire du sport ? Du tennis, par exemple ?
Oh, la brillante idée !

a7_tennis

-Du tennis ! Pourquoi pas du ski ? Non, là tu exagères Khali, c'est pas le choix qui manque : tu as la natation, le parcours du combattant, les appareils de musculation, le bowling, la gymnastique et tout ce que tu trouves à proposer, c'est justement ce qu'il n'y a pas. Tu veux maigrir ou pas ? Faudrait savoir !

a7_trouver

Mais l'idée avait fait son chemin. Khali, le parcours du combattant, la gym, la musculation, c'était pas son truc. Faire du sport, oui, mais sans se forcer. La piscine... merci bien, pour étaler ses bourrelets... restait plus que le bowling. Elle alla trouver Ophelia dans la cabane au fond du jarding
-J'ai réfléchi. Je veux bien faire un peu de bowling, mais faudrait que tu me montres comment faire.
Ophelia n'hésita pas une seconde à abandonner ses études de mécanique pour lui donner des leçons.

a8_bowling

Il faut vous dire qu'Ophelia, c'est la reine du bowling. Toute gamine déjà, elle se battait avec les quilles, alors, forcément, elle manque pas d'entraînement. Elle a le geste bien assuré, et je peux vous dire que c'est pas une quille qui lui résiste.

a8_bowling2

Tandis que Khali... déjà pour faire du bowling en talons aiguille ! Ca vous montre tout de suite la motivation.

a8_regime

Bref, le bowling, elle s'est vite rendue compte que c'était pas son truc non plus. Alors, tenez-vous bien, elle a décidé d'essayer de faire un petit régime. Quand elle s'est retrouvée attablée devant son plateau-télé : steak grillé/haricots verts/pommes vapeur, elle te l'a engouffré en trois coups de cuillère à pot, pour s'apercevoir qu'au final, elle crevait de faim. Allait-elle résister à l'appel du frigo, aux douces voix des sirènes qui lui murmuraient : fromage fondu, fromage fondu, fromage fondu.
A votre avis ?