B2_quel

Qué malheur ! Faut croire que j’étais vraiment crevé hier soir. J’ai même pas attendu le roulement de dés pour  l’aspiration de Fawsia. Ben, j’aurais mieux fait de rester dans l’ignorance, je vous le dis. C’est encore l’amour, toujours l’amour. A croire qu’on est maudits. Un malheur n’allant jamais seul, je sais pas comment j’ai fait mon compte, mais j’avais mal regardé celle d’Elric. C’est pas à la vie de famille qu’il aspire, le beau gosse, c’est au pognon ! Et comme sa fortune, il a dû la recevoir par héritage. Il va devoir faire les fonds de tiroir pour réussir à amasser ses 100 000 $.
Je vous vois venir : Alpherg y est bien arrivé, lui, alors pourquoi pas Elric ? Vous oubliez qu’Alpherg, on lui a mis les biftons dans la main dès qu’il est sorti de ses couches. Tandis qu’Elric, il a jamais rien fait de ses dix doigts. C’est désespérant.

B3_blairer

Du coup, je sens qu’Elric va me taper sur les nerfs plus tôt que prévu. Il m’agace de plus en plus à passer tout son temps à s’admirer. Et les simflouzes ? Il vont se cueillir tout seuls, tu crois ? En plus, tenez-vous bien, son désir à long terme au Narcisse, c’est de devenir chef de staff. Sauf qu’il est né avec sa petite cuillère d’argent dans la bouche et que ses parents l’ont élevé en parfait parasite. Ah, ça, la créativité, il connaît. Taper sur le piano, surtout, mais va peut-être falloir qu’il pense à nous peindre des billes de clowns et des cascades, des trucs qui rapportent, quoi !
En parlant de trucs qui rapportent, j’ai jeté un œil sur nos veilles croûtes et là ça m’a calmé un peu. On a des billes de clowns qui valent près de 4 500 $ à présent. Quand je vous disais que plus y a de poussière dessus, plus ça prend de la valeur.

B3_crevee

Rha, cette odeur de fromage qui pue, ça vous donnerait envie de fourrer la tête dans votre cercueil et de ne plus pointer le bout de son nez. Côté Eliah, c’est la petite forme. Elle est fatiguée du soir au matin. Je la croyais plus costaude que ça. Sa grossesse l’épuise, elle se donne même plus la peine de se cuisiner de bons petits plats. Elle avale le fromage fondu de Khali comme les copains. Enfin, quand elle prend pas son assiette pour un oreiller.

B4_Mecontent

Khali, qui connaît tout de ma vie pour avoir lu mon bouquin sur le net, sait aussi à quel point j’adore l’aspiration de sa fille. Alors, elle lui a fait la leçon.
- T’aurais pas dû choisir l’amour, Fawsia,  Max aurait détesté ça.
Elle a essayé de se justifier
- Mais… c’est de mon âge ! Toutes les ados aspirent à rencontrer le grand amour, maman. Toi t’aspires qu’à manger ton fromage, chacun son truc !

B4_mecontent2

Et voilà qu’on en apprend tous les jours :
- Qu’est ce que tu sais de mes aspirations ? Lui a répondu Khali. Manger du fromage, c’est une chose, mais j’ai d’autres envies, faut pas croire !
- Oui, servir du fromage fondu, parler de fromage fondu, préparer du fromage fondu. Je sais, mais c’est toujours du fromage !
- Nan, j’ai d’autres aspirations ! Enfin, une autre, tout du moins. Pourquoi y aurait que les jeunes qu’auraient droit à l’amour ?

B4_savoir

Tiens-donc ! Qu’est ce que c’est que cette nouveauté ? Je me suis concentré et j’ai pénétré son cerveau. Ben croyez-moi, coincé entre des tonnes de fromage, j’y ai trouvé un désir récurrent : se fiancer. Et avec qui ??? Le Sébastien, on l’a jamais revu et il fait bien de rester où il est, à draguer ses minettes. Alors, qui donc occuperait les pensées de Khali ? Qui à part Tanguy ? Moi, je vois personne d’autre. Remarquez, tant qu’à faire, puisqu’il fait quasiment partie de la famille à présent, autant qu’il serve à quelque chose. Il est trop jeune pour qu’on l’enterre, même s’il se réveille chaque jour en espérant être de nouveau sauvé de la mort.

B5_ennui

Je m’ennuie, c’est rien de le dire. Il se passe rien de neuf dans cette maison. Ophélia devrait bientôt entrer à l’université et elle a toujours pas décroché sa bourse du billard. Pourtant, c’est pas faute d’en avoir disputé des parties ! Tanguy, depuis qu’il a rempli ses barres de compétences, ne sait plus quoi faire de sa peau, Khali doit en être à son 125ème sandwich au fromage. -Ouais, je les ai comptés ! Faut bien tuer le temps !-
Eliah passe son temps à dormir ou à manger, Elric à se pomponner devant son miroir de poche… reste Fawsia. Elle ce qui la mène, c’est le premier baiser. Elle a décidé d’aller tenter sa chance en ville, vu que les seuls ados qu’elle connaisse c’est Cédric, son cousin, et Aurélien le chéri d’Ophelia. Je vais la suivre, ça me fera un peu de distraction.

B5_froid

En tous cas, elle a pas froid aux yeux, de chaque côté de son grand nez. Le nez de Fawsia, c’est quelque chose ! Le même que sa mère, c’est tout dire. C’est peut-être ce qui lui a permis de sentir qu’elle s’entendrait bien avec ce jouvenceau à l’aimable figure. Je sais pas si vous êtes comme moi, mais plus je vieillis… enfin plus je dure, plus les jeunes me semblent jeunes. Celui-là, Donatien Vaillant, il me semble qu’on lui presserait sur le nez, il en sortirait encore du lait. Mais-non, il est déjà en âge de presser ses boutons d’acné.

B5_papoter

Fawsia l’a branché études, et il lui a confié que son rêve ce serait d’aller étudier la politique à l’université. Fine mouche, elle lui a répondu que comme ça, ils étaient deux. C’est pas pour rien qu’elle rêve de devenir comédienne. En tous cas, sa petite ruse marchait comme sur des roulettes. Ils ont échangé leurs points de vue sur ce qui va de traviole dans le monde et se sont aperçus qu’ils avaient les mêmes idées : Tout ça, c’est de la faute des autres.

B5_preferences

Voyant qu’ils s’entendaient si bien, Fawsia s’est lancée à lui demander comment il la trouvait. Et contrairement aux apparences, elle était pas du tout son genre. Nan, c’est pas le nez qui le rebutait, lui, il préférait les têtes à chapeau.

B5_QUA

Qu’à cela ne tienne, Fawsia ne s’est pas laissée démonter.
Il veut me faire porter le chapeau ?Un petit tour dans les toilettes et hop, je te sors un chapeau de derrière les fagots, j’hésite pas à sacrifier mon nouveau look que j’ai mis une plombe à trouver et me voilà prête pour l’opération séduction.

B5_sauf

Sauf que le temps qu’elle opère sa transformation, -le plus dur à trouver, c’est pas le chapeau, c’est l’élastique- il était déjà branché sur une autre fille. Fawsia ne cachait pas sa déception. En plus, elle était nue-tête, elle ! Je lui tire pas mon chapeau, au gars, il aurait pu lui dire franchement qu’elle lui plaisait pas, plutôt que d’aller lui chercher des prétextes pareils.

B5_tiens

Elle aperçut son oncle Fharid et alla le rejoindre au billard. Il ne l’avait pas reconnue. Faut dire qu’elle avait bien grandi depuis sa dernière visite.
- Salut tonton !
- Heu… il eut un instant d’hésitation, mais il n’y avait pas à s’y tromper. Le même nez que Khali, ça ne pouvait être que Fawsia. Ah, salut, toi ! T’es devenue belle fille dis-donc.
Mouais, faut le dire vite, mais Fharid avait du savoir-vivre. Et même du savoir bien vivre, vous avez vu la panse qu’il se paye ?

B5_Tiens2

Ils échangèrent quelques nouvelles, Fawsia guettant du coin de l’œil le moment où Donatien se lèverait de table pour reprendre l’offensive.
- Tu devrais venir faire un tour à la maison, Cédric serait ravi de te revoir avant son départ pour l’université, suggéra Fharid.
- Il va à l’université ? Ophelia aussi, elle voudrait un max de bourses. Moi je crois que je vais y aller aussi, j’ai que ma bourse des érudits, mais si je rentre à l’association, ça devrait suffire.
- Ah, l’association… que de souvenirs ! Zeneb et Kaphir y sont toujours ?
- Oui, pour Zeneb ça commence à se tirer, mais vaudrait mieux qu’il y soit encore quand nous arriverons, on sera un peu paumées, il pourrait nous parrainer pour l’association justement. Soudain elle s’avisa que Donatien avait quitté la table.
- Bon, je te laisse tonton, je suis sur un coup, là.

B5_Veux

- Ben alors, Donatien, il te plait pas mon chapeau ? T’aurais préféré me voir porter la casquette ?
- Nan-nan, il te va super bien, je te trouve mille fois mieux comme ça.
- Ah-ah, alors, on va peut-être pouvoir passer à la vitesse supérieure, si tu vois ce que je veux dire. Tu m’as tapé dans l’œil dès que je t’ai vu, si je te plais comme ça, qu’est ce qui nous empêche…

B5_Vieille

ELLE ! La terreur des espaces communautaires.
- Quelle honte ! Petite dévergondée, ça drague, ça se donne en spectacle ! Je t’en ferai voir de la vitesse supérieure, moi !
Moi, elle me fait marrer la vieille, toujours prête à s’offusquer et à jouer du sac à main. Je me suis régalé de la voir faire passer le goût de la drague à Fawsia. Elle avait qu’à pas choisir l’aspiration amour. Ca lui fera les pieds.

B6_alamaison

De retour à la maison, j’ai trouvé quelques changements. Le ventre d’Eliah avait pris de l’ampleur et elle s’était laissé pousser les cheveux. Eliah, c’est un vrai caméléon, depuis sa naissance, elle a bien dû changer trois ou quatre fois d’apparence. Elle peut se le permettre, tout lui va. Faut dire qu’elle a vraiment une belle petite frimousse, et un joli petit nez, elle ! Pas comme d’aucunes.

B6_changements

Niveau changements, j’ai aussi noté qu’ils avaient retapissé la plupart des pièces, changé les meubles de cuisine, troqué des rideaux contre des tentures nettement plus chère –ça c’est la marotte d’Elric. Il veut des rideaux à au moins 250 $ à toutes les fenêtres, alors, ça y va la dépense ! Heureusement qu’ils ont passé le cap des 2 millions de simflouzes,  je suis un peu moins regardant. Mais quand même ! Il pourrait pas se contenter de pâquerettes ? Bref, y a du changement tous azimuts, mais le plus fort, c’est quand même chez Khali.

B6_Khali

Depuis qu’elle s’est mise en tête de se fiancer, elle se la joue vamp sur toute la ligne. Elle s’est trouvé une mini-robe dans laquelle elle rentre au chausse-pieds, ça ressort par tous les bords… moi je vous le dit tout net, ça me plairait pas. Mais qui sait ? Tanguy y sera peut-être sensible.

B6_langoureuxB

Gagné ! Il a succombé sur la terrasse où elle était allée récolter les simflouzes en nuisette –ça aussi, c’est une nouveauté- en attendant qu’Elric ait accroché suffisamment de rideaux hors de prix pour être d’humeur. Faut vous dire qu’elle savait bien ce qu’elle faisait en allant sur la terrasse de nuit. Tanguy, il y passe ses nuits à observer les étoiles au télescope. Faut-il vous faire un dessin ? Il espère apercevoir une tite soucoupe, vu qu’il ne sert plus à grand chose. Ben c’est pas une tite soucoupe qu’il a vu, c’est l’énorme popotin de Khali. Et ça l’a inspiré, l’animal. Depuis le temps qu’il était à la diète question crac-crac.