1A1elise

A peine Fawsia avait-elle tourné le coin de la rue dans le taxi qui l’emportait à la faculté la Fiesta, Zeneb a bouché le trou en proposant à  Elise d’emménager. La petite n’avait que 1 000$ pour toute fortune et pas de trousseau dans son sac à dos. En d’autres temps, on m’aurait entendu râler. Mais à présent que nous avons dépassé les 2 millions de simflouzes sur notre compte en banque –au point qu’on pourrait offrir du homard à vie aux pauvres de Vipercanyon si on voulait (mais on veut pas !) – et vu ce que la richesse engendre comme laiderons qui sont bons qu’à nous faire des descendants à tronche de townies, on s’est estimés heureux. Enfin moi, en tous cas.

2A1khali

Parce que Khali, la beauté d’Elise, lui échappe complètement. Surtout quand celle-ci a refusé de manger du fromage fondu sous prétexte que c’était gras et mauvais pour sa ligne.
- Meuh… mange donc ! T’as pas besoin de ressembler à une gravure de mode puisque t’as trouvé un amoureux. Je suis sûre que Zeneb te gardera quand même, s’est-elle évertuée à lui expliquer.

3A1Bonne

La bonne a failli s’étrangler de rire en entendant la réponse d’Elise
- J’y peux rien je suis anorexique, je vis d’amour et d’eau fraîche. Et puis si c’est pour finir par ressembler à éléphant…

4A1platine

Khali a pris ça dans les dents  et je l’ai entendue marmonner : Un éléphant peut-être, mais un éléphant qui vient quand même d’ajouter un point au challenge avec son 200ème sandwich au fromage fondu.
J’ai failli sauter de joie à la pensée que c’en était fini de son obsession et qu’on allait enfin pouvoir respirer le sirocco du désert à pleins poumons. Pensez-vous ! Ca la mène encore et toujours : parler de fromage fondu, manger du fromage fondu, servir du fromage fondu, faire bouffer de cette saleté de fromage fondu à un Sim… Je lui recollerais bien la tête dans la bétonnière maintenant qu’elle est platine à vie, mais verriez pas que la tombe en or lui passe sous le nez ?

5A1reine

La reine du Cabécou, comme elle voudrait qu’on l’appelle maintenant –peut toujours espérer que je le fasse-, compte désormais une ennemie sérieuse dans la maison. Non seulement Elise lui fait l’affront de manger ses sandwichs du bout des lèvres quand elle ne peut pas faire autrement, mais elle lui tape sur le système en collectionnant les rendez-vous paradisiaques avec Zeneb à raison de trois ou quatre par jour, comme si elle n’avait pas toute la vie devant elle pour ça.

6A1tape

- Regarde-les ! Nan-mais regarde-les ! Ils font que ça de se bécoter, se chatouiller, ragoter et faire des batailles d’oreillers qui se terminent par le feu d’artifice dans n’importe quel lit de la maison.
- Meuh, ils sont jeunes ! Ca leur passera ! Répond Tanguy, philosophe.
Mais l’autre teigneuse, ne lâche pas le morceau
- Nous aussi on a été jeunes, c’est pas pour ça que…
Hé-nan, c’est pas pour ça, et pour cause ! Je me demande déjà comment Tanguy a trouvé le moyen de l’honorer une fois tous les quatre jeudis, mais lui demander de remettre le couvert sitôt la corvée expédiée, fallait pas trop rêver non plus. Elle va quand même pas se comparer à Elise avec ses cent kilos en trop.

7A1jolie

J’avais bien dit qu’une fois relookée, Elise serait une pure merveille. J’en viens presque à regretter qu’elle ne soit pas d’aspiration à la famille. D’autant que je me demande quand même ce que donnera le mélange Aurélien/Ophélia, même si Jeanne m’assure qu’ils ne pourront être que beaux puisqu’Ophélia lui ressemble. Mouais… je demande à voir.

7A1courageuse

En plus d’être un plaisir pour l’œil, la petite Elise est courageuse. Elle a tenu à travailler. Elle y était pas obligée, je l’aurais bien vue passer sa vie en rendez-vous paradisiaques, mais la réflexion de Khali, même si elle puait la jalousie à cent mètres –n’auraient été les relents de fromage fondu qui font qu’on se promène le plus souvent en se bouchant le nez- n’était pas tout à fait stupide. Puisqu’ils ont la vie devant eux, pourquoi mettre la charrue avant les bœufs ? D’autant que lorsqu’ils seront vieux, n’auront plus grand chose d’autre à faire. On sait ce qu’on sait : les vieux, ça n’en finit pas de s’accrocher à la vie. Et puis c’est pas tout ça, mais il y a de nouvelles récompenses professionnelles –hé-ouais, encore !- qui ne doivent en aucun cas nous échapper. Elise travaillera donc dans les jeux vidéo.

8A1professeur

Quant à Zeneb, il travaille dans l’Education. Sont pas fauchés avec un prof comme lui, les élèves, moi je vous le dis ! Il ne pense qu’à s’amuser, jouer de la guitare ou du piano, acheter des basses et des batteries, ah et puis aussi donner des rendez-vous et ça, comme c’est tout ce qu’on attend de lui, ça ne pouvait pas mieux tomber.

9A1qualite

Bien que sa beauté me porte à lui trouver toutes les excuses, je dois admettre qu’Elise a tout de même un sacré défaut : Elle a la rancune tenace. Pas un jour qu’elle ne reproche à Zeneb ses frasques passées. Il a beau lui assurer que ces filles ne comptaient pas plus pour lui que les bouquets de roses rouges qu’il s’est empressé de revendre pour se faire de l’argent de poche, elle est jalouse et n’en démord pas.

10A1premiers

Dès les premiers jours de son arrivée, elle souhaitait se fiancer avec Zeneb, comme de juste. Il a fallu qu’il lui explique que c’était impossible, vu qu’il avait commis l’erreur de se fiancer à Marjorie Flanchet qui l’avait plaqué tout de suite après, comme si elle n’attendait que l’occasion. Elise croyait tenir la solution :
- Ben t’as qu’à rompre ! C’est quand même pas compliqué bon sang ! Tu lui dis de venir et de te rendre ta bague. T’as qu’à taper dessus jusqu’à ce qu’elle te la rende.

Cette histoire de fiançailles devait la travailler, car il ne se passait pas un jour qu’elle ne menace :
- Tu ressens encore quelque chose pour elle, avoue ! Autrement, qu’est ce que ça pourrait bien te faire de rompre tes fiançailles ?
Zeneb se défend comme il peut
- Mais-nan, bijou, je t’assure que je m’en tape de cette fille. J’ai bien essayé de lui demander de venir comme tu me l’avais suggéré, elle veut pas ! Qu’est ce que tu veux que j’y fasse ?

12A1rancuniere

Pourtant, Marjorie n’a toujours pas digéré le coup de la vache Clarence. Elle ne veut peut-être pas voir Zeneb, mais elle ne se prive pas de venir lui chourer son journal et renverser sa poubelle. Le journal, on s’en moque un peu vu qu’on a un ordinateur à la maison et que ça fait ça de moins à ramasser. On a suffisamment à faire avec les nondidiou de feuilles mortes. Ca nous apprendra à planter des feuillus dans le désert. On se serait contentés des cactées on en serait pas là !

13A1Kaphir

En attendant, Zeneb n’a pas été mécontent d’être invité pour la fête de fin d’études de Kaphir et de retrouver l’ambiance du campus. J’y étais évidemment, bien qu’on ait omis de m’envoyer une invitation.

14A1nouvelles

- Alors ? Quelles nouvelles ? Toujours maqué avec ta po-pom ? Lui a-t-il demandé
- Plus que jamais ! Mais comme tu le sais, elle est encore en première année, le temps qu’elle termine ses études… ça va me sembler long. J’en profiterai peut-être pour draguer un peu tout ce qui passe dans le quartier.
- Je serais toi, je me tiendrais à carreau, lui a conseillé Zeneb. Si tu lui demandes d’emménager par la suite et que tes conquêtes viennent te faire des scènes. Je vois ce que ça donne avec Marjorie. C’est pas la joie.
- T’as peut-être raison, a répondu l’affreux. Je vais peut-être changer d’aspiration.
Il changerait de tête par la même occasion, ce serait pas plus mal à mon avis.

15A1Fawsia

- Et Fawsia ? J’aurais cru qu’elle aurait rejoint l’association. Vous lui avez pas demandé d’emménager ? S’est inquiété Zeneb.
- Fawzia ? Elle avait oublié de grandir mon vieux ! Ophelia voulait à tout prix qu’on la prenne avec nous, mais il a fallu l’envoyer dans une résidence. Et alors là… tu la reconnaîtrais pas.

16A1residence

Pendant qu’ils faisaient leur petite fête –sympa, sans plus- je suis allé me rendre compte par moi-même.
Ben moi, je l’ai bien reconnue ! C’est vrai qu’elle se donne maintenant des airs de femme fatale, mais elle n’a rien pu faire pour son nez. A part la chirurgie esthétique, je vois pas trop ce qu’elle pourrait faire d’ailleurs.

17A1fete

Une fois Kaphir parti, je suis retourné voir Fawsia dans sa résidence. Figurez-vous que mademoiselle avait décidé de gagner son billet d’entrée dans l’association en organisant une fête romaine. Pouvait pas attendre qu’Ophelia lui propose d’emménager ? Nan, fallait qu’elle se distingue.

18A1deux

Ils se sont pas fichus d’elle : ils lui ont envoyé le comité d’accueil au complet. D’ici qu’elle fasse ami-ami avec Kathia, Phyllis, Jonas, Aurélien et Cédric, elle qui ne connaissait qu’Ophelia… elle a dû s’y reprendre à deux fois, mais elle a fini par décrocher son admission dans la plus célèbre association du campus.

19A1draguer

Mais voilà-t-il pas qu’elle s’est mise à flasher sur Aurélien
- Rho, dis-donc, qu’est ce que t’es beau ! Elle a bon goût ma cousine. Tu me plairais bien, t’es sûr que tu voudrais pas me donner mon premier baiser ? (Je vous rappelle qu’elle l’attend toujours).
Aurélien outré
- Ah-mais-nan-mais-nan-mais-nan ! Et Ophelia alors ? Qu’est ce qu’elle dirait ?

20A1garder

L’est pas malin-malin Aurélien, bien qu’il passe son temps à rédiger des dissertations, à s’inventer des devoirs et à vouloir que tout le monde fasse des recherches avec lui. Un bienfaiteur nous avait débarrassés de l’horrible nain de jardin que Marjorie avait offert à Zeneb comme cadeau de rupture (pas à demander si elle s’était pas fichue de sa poire), ben il a fallu qu’il aille le récupérer. Il était tout fier d’annoncer qu’il l’avait mis dans son inventaire. Qu’il y reste, surtout !

21A1rentrer

Moi aussi, je suis resté encore quelques jours à les observer, mais comme ils passaient tout leur temps à étudier –sont là pour ça, vous me direz, mais les regarder travailler, c’est un peu lassant- ben j’ai attendu patiemment que Phyllis décroche son diplôme et elle est retournée dans le quartier après une fête minable qui ne lui a fait ni fou ni fa. Il en faut plus qu’une fête ratée pour entamer son optimisme.

11A1fiancailles