1A3home

Home, sweet-home ! Qui dira le bonheur de retrouver son petit chez soi après l’ennui de la vie universitaire. Enfin petit… quand j’avais acheté ce coin de désert pour une bouchée de pain, me semblait que mon terrain touchait au bout de l’horizon. Maintenant, il est plein comme un œuf avec cette maison dont le moins qu’on puisse dire est qu’elle tient de la place. Si on y ajoute les dépendances, le bowling, le garage, et l’enclos pour la plante-vache qui pour le moment se repose bien sagement dans un sac à dos, histoire de ne pas nous bouffer tout ce qui passe à sa portée… Bref, il est pas si immense que ça le terrain, où Zeneb nous a accueillis en grattant la guitare au lieu de s’occuper de ses rendez-vous avec Elise, scrongneugneu !

2A3jeux

Dès qu’on met le pied à la maison, les bonnes nouvelles tombent comme les feuilles mortes. Ca a commencé avec Elise qui rentrait de son travail avec une belle promotion. C’est pas que ça rapporte tellement les jeux vidéo à son niveau, je parle question simflouze, parce que…

3A3flipper

Nan parce que… attendez un peu : Que la lumière soit !
Voilà, on y voit plus clair.
Vous la voyez la récompense professionnelle qu’elle nous a ramenée en guise de cadeau de bienvenue ? Un flipper, ouais un de plus ! Mais, c’est pas n’importe quoi ce flipper. Il rapporte des picaillons chaque fois que la boule touche un plot. C’est pas beau ça ?
Bien sûr, faut être d’humeur or ou platine, sinon je subodore qu’au lieu de rapporter il doit coûter, mais l’humeur or ou platine à la maison, on connaît que ça entre nos deux vétérans –la despote de la cancoillotte et le médecin chef de l’hôpital- qui se sont offert un prisme platine à la vie à la mort et les deux tourtereaux qui se pâment dans les bras l’un de l’autre dès qu’ils ont une minute de libre.

4A3beaute

En parlant de récompense professionnelle… dire qu’on avait cette vieillerie qui traînait dans le garage depuis que feu Rigel nous l’avait ramenée lors de sa courte, mais fructueuse carrière dans le show-bizz et qu’on n’y avait jamais pensé ! Le robot d’esthétique du Docteur ??? qui mériterait mille fois qu’on se souvienne de son nom. Hélas… tombé dans les oubliettes ce bienfaiteur de la simanité. Peuvent bien avoir des têtes à s’étaler dans les foires foraines au rayon des monstres de la nature les NPC à présent, un petit coup de chirurgie plastique et ils se retrouvent avec une gueule d’acteur de cinéma en moins de temps qu’il n’en faut pour le dire.
Je dis pas qu’Aurélien faisait partie des pires, loin de là, mais faut bien avouer que son grand nez et sa bouche lippue, -sans parler de son menton en galoche-, c’était pas des critères de sélection pour le titre de mister beau-gosse.

5A3retape

Whoaou ! Il se reconnaissait même plus, l’Aurélien après la délicate intervention consistant à lui donner figure normale. J’aime autant vous dire que j’aurais serré les fesses si j’en avais encore à serrer, en retirant les pansements. Mais tout s’est déroulé selon mes plus chers désirs et je me réjouis à l’idée que ma dizaine de descendants à venir n’ira pas se confondre avec Sonia Gaillard, Raphaël Ferrand, voire Carmen Muller et autres merveilleux townies qui hantent depuis toujours la ville de Vipercanyon.
Epousons des moches et rendons-les beaux ! Le choix n’en sera que plus facile. Fallait bien qu’au milieu de cette tonne de désagréments que nous ont amenés les nouveautés on finisse par en trouver une pour nous soutenir le moral.

6A3sert

Mais… attendez ! Ca sert à quoi que Ducon y se décarcasse à lui faire une gueule de jeune premier si c’est pour qu’il aille la planquer sous le casque pensant à longueur de temps au lieu de s’occuper de sa promise ? Ophelia espérait qu’une fois ses études terminées il serait enfin aux petits soins pour elle. D’autant que le spectacle d’Elise et de Zeneb se faisant mamour sur mamour avait de quoi donner des idées à la plus sage des rosières.
- T’en as encore pour longtemps ? s’impatientait-elle. Tu comptes maîtriser toutes les compétences avant que j’aie mon retour d’âge ? Dois-je te rappeler que je n’aspire qu’à avoir des enfants ?
- Je termine l’étude de l’encyclopédie de la cuisine en 10 volumes, après il me restera que deux points de physique à décrocher et je serai tout à toi, ma chérie.
J’espère qu’il tiendra ses promesses. Jamais vu amant aussi peu pressé de conclure depuis 8 générations, c’est tout dire !

7A3justice

Estimant sans doute qu’il n’y avait pas de justice dans ce bas-monde, Ophelia décida de prendre son mal en patience en cherchant un petit boulot dans la Justice justement. Ca lui ferait toujours une paye assurée durant ses congés de maternité, le jour où Aurélien se déciderait à semer la graine dont elle avait vaguement entendu parler et qui était censée donner des roses ou des choux selon qu’elle attendrait un garçon ou une petite fille. Nan, je me moque là, n’allez pas croire qu’elle était si naïve quand même. Pas naïve, mais –oserai-je le dire ? Désespérément… vierge ! Elle avait souhaité se garder pour son mari, et voilà que le mari jouait à l’éternel fiancé.

8A3admirer

S’ils en avaient seulement émis le désir, il est à parier que Zeneb et Elise auraient été parents avant eux. Mais les aspirants au plaisir sont peu soucieux de s’encombrer d’un enfant qui viendrait jouer les trouble-fêtes. D’autant que Zeneb caressait un rêve : avoir dix premiers rendez-vous et il entendait bien le concrétiser. Il s’entendait pourtant à la perfection avec Elise, aspirante à la popularité, depuis que Marjorie avait finalement cédé à la pression et renvoyé sa bague par la poste. Allez comprendre ! Peut-être un reste de son ancienne aspiration à l’amour qui refaisait surface.

9A3fouiller

Quand il avait vue Elise rentrer avec son flipper à la noix de coco, Zeneb avait eu une illumination : et s’il l’avait également obtenue sa récompense professionnelle ? Effectivement, elle faisait banquette au rayon des objets trouvés que personne n’avait réclamés. Il s’agissait d’une bibliothèque remplie de livres anciens. Ophelia n’apprécia que moyennement son arrivée et le fit savoir sur le champ.
- Mais qu’est ce qu’on va fiche de ça ? Tu trouves qu’Aurélien passe pas suffisamment de temps le nez dans les livres que tu lui en ramènes de nouveaux ?
- J’y avais droit, je l’ai prise ! rétorqua Zeneb qui lui, n’avait pas ouvert un seul livre depuis son retour de la Fiesta.
C’est un meuble ancien de grande valeur, de plus, on en avait besoin pour le challenge.
- Le challenge ? Quel challenge ? interrogea Elise.

10A3histoire

- Quoi ? T’as jamais entendu parler du challenge de Max Dubagne ? S’étonna Zeneb.
- Ben-si, comme tout le monde ici. Mais… je pensais que c’était une légende. Un challenge qui durerait depuis plus de 500 ans, c’est complètement dingue ! Qui veux-tu que ça intéresse ?
- Nous ! Ses descendants ! l’informa Zeneb.
Elise n’en croyait pas ses oreilles
- Quoi ?! Tu serais l’héritier de Max Dubagne ? Tu te fous de moi ? D’abord, j’avais entendu dire que l’héritier de la 8ème génération c’était une fille.

11A3heritiere

- Viens que je t’explique le topo, répondit Zeneb en l’entraînant à l’écart.
L’héritière en titre, c’est ma cousine Ophelia. Mais chez nous, rien n’est jamais joué d’avance. Il y a toujours eu au moins deux prétendants à la descendance. Tel que tu me vois, je suis le dernier en liste de la 7ème génération, j’ai pas encore jeté l’éponge. Vois qu’Ophelia meure sans descendance, -ce qui a bien failli arriver à son père- il reste qui ? Nous !
- Tu… tu veux dire que nos enfants hériteraient de la fortune des Dubagne ? Il paraît qu’elle est colossale, s’enflamma Elise.

12A3lui

- C’est lui que j’ai vu hier soir, alors ? C’est le fantôme de Max Dubagne ?
- T’as vu le fantôme de Max ? Doit pas être beau à voir depuis le temps ! Il était comment, raconte ! La pressa de raconter Zeneb.
- Ben tu sais… c’est pas qu’il était affreux, mais j’ai pas bien pris le temps de le regarder, il m’a fait une peur bleue. Tout ce que je sais, c’est qu’il portait une chemise rouge et qu’il avait une mèche qui lui retombait sur le front.
- C’est pas lui ! déclara Zeneb, ça ressemblerait plutôt à Nathel, le grand-père d’Ophélia. M’étonne pas qu’il ait essayé de t’éliminer, tu penses ! Mais nous aussi, nous avons des alliés parmi les fantômes. Un accident est si vite arrivé.

13A3carte

Premier jour de travail pour Ophelia, premier dilemme.

14A3eponse

Ophelia a fait le bon choix en aidant les Maskov, elle se retrouve illico bombardée avocate en droit des célébrités. Sa cote est en hausse dans le milieu judiciaire.

14A3incroyable

C’est quand même assez incroyable : une journée de travail et la récompense professionnelle lui est acquise. Quand je pense au temps qu’il nous a fallu pour décrocher la machine à chocolats. Tu te souviens Jeanne ?
Remarquez, c’est pas qu’on en pressait à ce point, mais ça tombe plutôt bien pour Ophelia, vu que sa carrière, elle ne pensait déjà pas la mener aussi loin. Non, son rêve à elle, c’est de marier 6 enfants. C’est le challenge qui l’oblige à en avoir 10, elle se serait contentée d’une demi-douzaine, c’est plus raisonnable. Et puis 10, ça ressemble à quoi, je vous le demande ? Pouvaient pas pousser jusqu’à la douzaine ? Voire treize à la douzaine, histoire de dire qu’on est pas regardants.
Mais-nan, je plaisante ! Va déjà falloir se les coltiner les 10 moutards ! Au fait... ils s’y mettent quand pour le premier ?

15A3quand

C’est justement la question qu’elle a posée à Aurélien.
- On se marie quand ? Je voudrais tellement fonder une famille. Tu sais que je n’ai plus personne à part des cousins de papa. Je n’ai que toi, mon amour. Ca te dirait pas un petit bébé ?
- Moi non plus j’ai personne et j’ai même pas touché la bourse des orphelins quand je suis entré à l’université, lui a rappelé Aurélien. Mais je demande qu’à arranger ça, attend seulement que j’aie complété mes barres de compétences, je pourrai me consacrer à leur éducation.
Elle a bien essayé d’insister :
- Mais-heu ! Avec Khali et Tanguy qui travaillent trois jours sur sept, c’est pas un problème leur éducation. On arrivera toujours à se débrouiller.
Aurélien s’est montré intraitable
- Quand j’aurai complété mes barres ! Ca devrait plus tarder d’ailleurs, ne soies donc pas si impatiente !

16A3Zeneb

Je vous jure qu’il y avait de quoi lui répondre : Et toi, soies donc un peu plus empressé, un peu plus amoureux, un peu plus présent. Prends donc modèle sur Zeneb, lui il sait ce les femmes sont en droit d’attendre d’un mari, même s’il ne parle pas de mariage.

17A3neige

Z’avez vu ? Il a neigé ! En plein désert, n’importe quoi !
Depuis le temps qu’on ne les voyait plus, on sait enfin à quoi étaient occupés les extra-terrestres : Ils nous ont détraqué le temps ! Je comprends que ça leur ait pris des siècles, mais le résultat il est là : Il a neigé à Vipercanyon !
Oh, y a pas de quoi appeler les chasse-neige, on devrait pouvoir s’en sortir avec les salières de table. Mais ça surprend quand même, la première fois.
Zeneb a fêté ça en improvisant en free style dès qu’il est rentré du travail où il avait encore reçu une promotion. Hé-oui, je vais finir par penser que les études servent tout de même à quelque chose.

18A3complete

Ce qui est également surprenant, c’est la vitesse à laquelle Aurélien s’est ingurgité toutes les connaissances possibles. Faut dire qu’il a joué de malchance. Tout frais émoulu de l’université, il ne rêvait que d’une carrière dans l’aventure –qui nous aurait bien arrangés-, les jeux vidéo –dont nous n’avions plus que faire- ou la flemmardise. Va pour les jeux vidéo, on avisera par la suite. Et paf ! Jour de congé !
Le lendemain, toujours pas de place pour l’aventure, mais une carrière de journaliste. Il postule, il est reçu et... paf ! Jour de congé !
C’est pas pour amoindrir ses mérites, mais il avait que ça à faire, de compléter ses barres.

19A3promesse

Une promesse c’est une promesse, et Ophelia s’est empressée de la lui rappeler dès qu’elle a appris la nouvelle. Ils se sont mariés sans fête et sans invités. Ils auraient invité qui d’ailleurs ? Ils vous l’ont dit, sont sans famille, les pauvres !

20A3noces

J’aime autant vous dire que j’étais tout ouïe pour leur nuit de noces. J’espérais bien qu’il ne leur faudrait pas cent fois sur le métier remettre leur ouvrage avant d’entendre la petite musique.
Gnéééé ! J’ai pu regagner mon cercueil l’esprit en paix.

21A3nouvelle

Khali s’est empressée d’apprendre la nouvelle à sa fille. Se passe pas un jour sans qu’elle lui téléphone maintenant qu’elle sait qu’elle a un petit ami. Quand elle a vu les merveilles qu’avait fait le robot d’esthétique avec Aurélien, s’est imaginé qu’elle aussi pourrait placer son unique rejeton sur les rangs de la succession.
- Alors ? T’en es où de tes études ? Tu rentres bientôt ?
- Mais man-man ! Je fais juste que d’entamer ma seconde année, je peux pas aller plus vite que la musique !
De toute façon, avec le retard qu’elle va prendre pour attendre sagement la prochaine fournée… j’en dirai pas plus. J’espère qu’il leur reste de l’élixir à la Fiesta !