A1_Boude

Circulez, y a rien à voir !
Ca fait maintenant 8 générations que vous me collez à la semelle, et je vous sens là, pressés de m’entendre raconter ce qui peut bien se passer d’intéressant dans cette maison. Ben, c’est bien simple : Il se passe rien. Rien de folichon, je veux dire. J’en ai tellement ma claque de ce challenge que je regrette de pas pouvoir tirer le rideau sur la scène de la vie éternelle. Si seulement, je pouvais m’endormir une bonne fois, qu’on me réveille que pour me dire : Ca y est Max, c’est terminé, tu peux mourir tranquille maintenant. Je t’en fiche ! Ca dure, ça dure et plus ça dure, plus c’est pareil. J’en ai maaaarrre !

A1_fesses

Ah-si, quand même, des fois, il se passe des choses pas ordinaires. Vous-vous souvenez du père de Fawsia ? Sébastien, le prof d’Arts Plastiques, qui fit découvrir à Khali qu’elle avait tort de désespérer, parce que ses mauvais goûts l’avaient justement amené à s’intéresser à ses formes extraordinaires. Extraordinaires, je pèse mes mots, vous z’allez pas me dire qu’on en croise à tous les coins de rue des fesses pareilles ! Une Vénus Callipyge, moi je veux bien, mais je parlerais plutôt de derrière éléphantesque. Enfin, bref, on savait pas ce qu’il était devenu depuis qu’il s’était remis à draguer les minettes. Ben maintenant, on le sait ! Tout ça grâce à Ophelia qui avait donné rendez-vous à son cher et tendre Aurélien au bowling.

A1_Pas_venu

Le cherchez pas, le cher et tendre, c’est pas qu’il est pas venu, c’est qu’il a fait que passer en coup de vent. Ben-oui, il avait accepté le rendez-vous, juste pour faire plaisir, faut croire, mais il s’est pas arrêté, même pas moyen de le saluer. Mêêêêê elle a pas perdu son temps pour autant la petite. Elle a rencontré tout un tas de gens de notre famille ou apparentés. A croire que ce soir là, ils avaient tous décidé d’aller se faire un petit bowling. Et puis moi, ça m’a fait plaisir de les revoir. Enfin, certains, parce qu’il y en a dont la tête m’est jamais revenue et c’est pas maintenant qu’ils ont cessé de fréquenter la famille qu’elle va commencer à me plaire.
Et donc, Ophelia, tuait la soirée comme elle pouvait au billard. Dois-je vous rappeler qu’elle est maintenant une super pro dans le maniement de la queue ? Elle épatait les clients, -dont le beau gosse en treillis, que j’ai reconnu pour être le mari de Dirah, Léo, notre ancien jardinier et puis l’autre tronche de cake de juteux recyclé en prof de sport qui avait épousé Algéna. Celui-là, par exemple, je me serais bien passé de le revoir.

A2_Luz

- Vous-vous défendez rudement bien, dites-donc !
Ophelia qui venait de terminer brillamment sa partie se tourna vers la personne qui la complimentait si gentiment et tomba nez à nez avec Luz, notre petite extra-terrestre, sa cousine, par le fait. Mais qui n’est pas son cousin dans le coin, à part le roi ? Elle a pas pris une ride, la petite à croire que ces êtres hybrides sont pas foutus comme vous et moi. Enfin vous, parce que moi… Y a longtemps que je me soucie plus de mon apparence. Pour ce qu’il en reste

A2_Luz2

- J’ai jamais connu personne qui jouait aussi bien que vous au billard, ma petite, poursuivait Luz, à part mon cousin Rigel Dubagne.
- Vous dites, Rigel ? Rigel Dubagne ? Mais… mais c’était mon père ! s’est exclamée Ophelia.
- Votre père ? Mais alors vous… tu es Ophelia, la descendante de la 8ème génération de grand-père ?
Deuxième surprise du jour pour Ophelia.
- De grand-père ? Vous seriez… nan, c’est pas vrai. Vous seriez Luz ?
Vous demandez pas comment elle connaît son prénom, la seule E.T de la famille vous pensez bien qu’elle en a entendu parler. Et puis, tant que vous y êtes, vous demandez pas non plus comment elle sait que c’est une E.T, y a des signes qui passent pas inaperçus.
Elles se sont mises à se raconter des histoires de famille, que je me serais bien plu à écouter, voir un peu ce qu’il en ressortait et ce qui restera de notre légende quand ce challenge sera fini, quand tout à coup…

A3_comte

Regardez qui-qui est arrivé incognito, en faisant un joli vol plané.
C’est fini le temps où la vue d’un vampire me faisait frémir. Ca se croit immortel comme nous, -enfin quand je dis « nous », je parle pas pour vous- mais c’est d’un fragile ces bêtes là. Y a qu’à voir notre Zosma, notre regrettée vampire à nous. Comment qu’elle s’est retrouvée balayée à la balayette pour avoir pris un coup de soleil de trop. Alors, comme ils m’impressionnent plus du tout, j’ai pris le temps d’admirer le spectacle. Du grand art, ça madame, ça rentre même quand la porte est close, ça se fond dans les murs et le décor, ça volette sans faire de bruit, presque sans déplacer d’air et ça va se matérialiser… où ça va se matérialiser ???

A3_damned

Damned ! Le comte Robin ! Le père de Khali, le grand-père de Fawsia. C’est lui le père de nos seconds sextuplés, faut pas l’oublier mais c’est pas grâce à lui qu’ils sont toujours vivants aujourd’hui, moi je vous le dis. Ca je l’oublie pas, et j’oublie pas non plus que c’est la première fois que je le recroise depuis la mort de Zosma. JAMAIS ils s’est occupé de ses mômes !

A3_nan

HAN-NAAAN ! Pas d’accord ! Il essaye de lier connaissance avec Léo. Fais gaffe, Léo, si jamais t’as le malheur de lui plaire, il va te faire le coup du baiser. Oui-oui, tu peux bien te planquer derrière ta cape, on les connaît tes crocs, comte Robin ! Bon, pour Zosma, j’irai pas jusqu’à dire que ça nous arrangeait, quoique… ben-si quand même ! Mais-bon, maintenant, ça va. On voulait un vampire, on l’a eu. Il va pas nous contaminer tous nos descendants, quand même. Allez, pfffeu, pfffeu, du vent, de l’air, va mordre ailleurs ! Tu trouveras bien une poire pour ta soif de sang.

A3_poire

Ben la poire, il l’a trouvée : Le professeur Sébastien. Quand je vous disais qu’il avait soif de sang, j’avais repéré ça tout de suite, moi ! Moi-oui, mais Sébastien, non. Et vas-y qu’il se laissait complimenter, amuser, chatouiller… t’as vu où ça t’a mené, imbécile ? C’est trop tard pour pleurer, maintenant, t’as qu’à te planquer dans ton cercueil comme tous les mordus dans ton genre.
Si je vous disais… si je vous disais qu’il a eu le culot de demander à parler à Khali depuis. Alors que depuis la naissance de Fawsia, il s’était fait inscrire aux abonnés absents, l’enfoiré. Ah-mais, heureusement que Khali n’en a plus que pour son Tanguy. Elle a refusé de lui répondre.
- Je ne suis plus disponible, fallait téléphoner avant.

Et tiens, prends ça dans les dents !

A3_Tout

Bon-ben, de me rappeler tout ça, ça m’a mis de meilleure humeur. Vous m’en voulez pas pour ce que je vous ai dit plus haut ? J’ai peut-être pas été très aimab… oooh, et puis si vous m’en voulez, z’avez qu’à zapper. Je vous force pas à m’écouter. M’en vais aller faire un petit tour à la maison, voir ce que ça devient tout ça. Qui m’aime me suive !

A4_etoiles

Bon, pas de surprise, Tanguy guette les satellites. Et pas de surprise non plus : les petits hommes verts se pointent pas. Dieu sait pourtant s’il passe ses nuits à les attendre. Enfin, quand il est pas dans les bras de l’ogresse. Mais comme l’ogresse, elle passe ses nuits à se morfaler du fromage… Pendant ce temps là, on est peinards. Risquent pas de nous faire un bébé.

A4_fromage

- A TAAABLE !!!
Oui-ben, pas de surprise non plus. Ce soir, c’est menu fromage. Elle en est où dans le décompte de ses fromages, la Khali ? Quoi !! 134, c’est tout ! Mais… mais elle passe son temps à en faire, à en servir, à en bouffer. Elle nous empuantit l’atmosphère et elle en est encore que là ?! C’est à désespérer d’en voir le bout.

A5_Astree

Ah, ça au moins, ça me fait plaisir. Vous avez vu comme ils me l’ont bien habillée, ma petite merveille ? C’est pas mignon tout plein quand ça dort ? Astrée, c’est à qui se précipitera pour la porter, pour lui donner le biberon, pour lui faire des câlins. Des fois, ça bouchonne autour du lit. Mais c’est pas moi qui m’en plaindrai : vaut mieux être dix après le bébé plutôt que de le délaisser, pas vrai ? Jamais entendu parler d’une assistante sociale qui menace de nous le retirer pour excès de zèle. Et pourtant, du zèle, ils en font, je vous prie de le croire. Attendez une minute…
Ophelia, t’as pas autre chose à faire que de la regarder dormir ? Et les devoirs ?! Tu crois que c’est comme ça que tu deviendras un petit génie ?

A5_biberon

C’est pas la peine de faire celle qu’a pas entendu. Y a pas besoin d’être deux non plus pour lui donner le biberon. Nan, je vous jure, ils les inventent ! Pendant ce temps, les simflouzes pourrissent, les cahiers de devoirs s’accumulent, tout le monde s’en fout. Du moment qu’Astrée a la panse pleine et les fesses propres, et surtout, surtout, qu’elle ne manque pas de relations sociales, de câlins, de bisous et de chatouilles. Vous avez vu, Elric ? Le père modèle. C’est le seul moment où il accepte de poser son miroir de poche.

A5_enerve

Tiens, là, pris sur le fait ! Et pas qu’une fois en plus ! On pourrait en tapisser les murs de photos comme ça, où monsieur-belle-gueule s’admire dans son petit miroir. Est ce que j’ai toujours le nez au milieu de la figure ? Et mes dents du fond ? Comment elles vont mes dents du fond ?
Il m’éneeeeeeeeerve ! Et pourtant d’habitude, m’en faut beaucoup pour m’énerver.

A5_Promo

Oui-oui, ça va, on le saura que t’es beau !
Ah, quand même, monsieur s’est décidé à commencer à travailler. Il est pas près de décrocher son bâton de maréchal mais pour son premier jour de travail, il a eu une promotion, pas grand chose, mais c’est un début et comme on dit : faut bien un début à tout.

A5_promoT

Faudrait que j’arrête de désespérer, ce challenge avance, c’est une évidence. La première bonne nouvelle de la semaine, c’est Tanguy qui nous l’a ramenée : Il vient de réaliser le rêve de sa vie. Pourra même donner des leçons à Elric. Il va se balader en platine chaque jour que Dieu fait. L’a pas fini de passer ses nuits au téléscope, moi je vous le dis ! Et la journée ? Comment on pourrait l’occuper la journée, avec ses quatre jours de congés ? Pssst Tanguy, des fois, j’ai ouï-dire que même de jour, on pourrait en apercevoir des soucoupes volantes.
Ca lui fait quel âge, à Tanguy ? Devrait plus trop tarder à passer du côté des petits vieux, nan ? Ben voyez, si, par  malheur, un regrettable accident de soucoupes volantes se produisait et que malheureusement, malheureusement, Tanguy se trouverait –comme par hasard- sur leur trajectoire – SI ça arrive ! On a le droit de rêver – Ben si ce grand malheur se produisait, il pourrait toujours espérer être ressuscité le Tanguy. Une fois suffit.

A6_bourses

Une bonne nouvelle n’allant jamais seule, Ophelia, qui désespérait de pouvoir faire le plein de bourses… Si-si,elle désespérait aussi, regardez bien. Ben Ophelia a fini par l’obtenir sa bourse du jeune entrepreneur. Faisons les comptes : lui manque plus que l’enlèvement par les E.T. et celle-là, elle s’assoira dessus. Grâce à elle, on dépasse sûrement le score des 80 points que je m’étais fixé comme but quand j’ai commencé ce challenge avec l’enthousiasme des néophytes. Bon-ben, lui reste plus qu’à emménager à l’université, maintenant ! On va pouvoir surveiller tout ça : Zeneb et ses 50 rendez-vous paradisiaques, il en est où, Zeneb ? M’est avis qu’il piétine à 3 ou 4, mais je peux me tromper.

A7_anniv

Et puis, il y a eu l’anniversaire de ma petite Astrée. Eliah et Elric ont fêté ça dans l’intimité de leur nouvelle salle à manger. Ah-oui, parce que je peux vous dire que dans leur maison, c’est le chantier. Ils ont réaménagé tout le rez-de-chaussée. Je vous ferai une visite guidée, mais plus tard, parce que pour le moment c’est l’heure de grandir.

A7_Anniversaire_2

Alors ? ! Elle est pas jolie, la merveille ? Je trouve qu’Eliah a beaucoup de goût pour habiller sa fille. C’est mignon cette petite robe à fleurs, ça change du costume queue-de-pie rose. Y a qu’une chose qui me chiffonne, c’est que j’ai l’impression qu’elle a hérité du tarin de papa, Astrée. Et il a beau se trouver magnifique, s’il a pas remarqué qu’il était un peu gros son tarin, c’est qu’il a pas les yeux en face des trous. Menfin, faut pas dramatiser, j’en connais des plus moches que ça. Et c’est pas Khali callipyge qui viendra me raconter le contraire.