B6_prime

Petit à petit, l’oiseau fait son nid, et petit à petit, ce fichu challenge finit par avancer en en bavant comme une limace un jour de canicule. La dernière bonne surprise de la soirée fut de voir Ophélia décrocher  sa Blanche du billard. Elle est capable de vous placer une boule dans un gobelet les yeux fermés et de vous jouer Bonne nuit les petits sur le xylophone les doigts dans le nez. Bien-bien ! Lui manque plus qu’à empocher la prime du jeune entrepreneur…
Ben non, elle l’a pas. Vous croyez quand même pas qu’en plus de remplir ses barres de compétence quasiment à ras-bord pour décrocher les autres bourses et de se farcir des parties de billard plus souvent qu’à son tour, elle a eu le temps de se prendre un petit boulot. Comme pour l’enlèvement extra-terrestre, je crois qu’elle sera grand-mère avant qu’on ait la chance de voir se re-pointer les petits hommes verts, lui reste plus qu’à devenir un petit génie. Ce qui, entre-nous, ne devrait pas être trop difficile. Suffit de rallonger la sauce à grands coups d’élixir de vie. Sauf que c’est pas comme ça qu’on apercevra le bout du tunnel.

B6_se_lever

Du coup, moi ce matin, je me suis presque levé de bonne humeur. -Nan, c’est pas si souvent, pas la peine de le souligner. Je voulais voir la tournure que ça prendrait tout ça : la grossesse d’Eliah, le nouvel amour de Khali… les espoirs de premier baiser de Fawsia.
Côté Khali, c’est le septième ciel, la nuit de noces avant l’heure. J’espère quand même qu’elle va pas vouloir me donner un nouveau descendant. Ils sont déjà sept à la maison en attendant les départs pour l’université et y a ce fameux désir d’avoir une grande famille d’Eliah à combler. Je préfèrerais autrement avoir dix descendants d’Eliah et de son parasite qu’un seul de Khali avec son grand nez. Je sais bien que c’est injuste, mais c’est comme ça ! On se refait pas.

B6_surveiller

Alors, Eliah, je la couve, je la chouchoute, je la dorlote. Je souffre pour elle de la voir promener son gros ventre en marchant comme un canard. Et dès qu’elle se sent fatiguée : au lit ! Verriez pas que l’idée d’aller lui faire peur germe dans l’esprit dérangé de Benjamin ou de Laurent ? Nan-nan-nan, pas question de la laisser mourir, elle a une mission à accomplir. Sacrée mission ! Moi qui rêvais de peupler le quartier de mes descendants, Mahlaut et Zosma s’en sont déjà bien occupé, Eliah et Ophelia devraient terminer le travail. Mais, plus ça pond chez nous, plus on voit fleurir de nouvelles têtes de townies un peu partout. On aura du mal à les supplanter ceux-là. N’empêche, ne leur en déplaise, on reste la famille la plus puissante de Vipercanyon.

B7_discuter

S’il y a une chose qui m’énerve, c’est de pas pouvoir différencier les menus. Fromage fondu à tous les repas. Comment voulez-vous savoir quelle heure il est ? Nan, j’ai pas de montre, j’en ai jamais eu, c’est pas maintenant que le temps m’est plus compté que je vais commencer à me montrer pointilleux sur les minutes. Mais quand même ! La bonne cuisine, c’est un des plaisirs de la vie. Le midi, on mange… on mange quoi déjà ? Voyez, je m’en souviens même plus. En tous cas, je peux vous dire une chose, c’est que la nuit de noce sans les noces n’a pas eu les effets escomptés sur Khali.
Ben-oui, j’espérais un peu que ça allait lui donner autre chose à quoi se raccrocher que ses maudits sandwiches. Pensez vous ! Avant c’était : parler de fromage fondu, servir du fromage fondu, faire manger du fromage fondu à un Sim, manger du fromage fondu moi-même, persuader quelqu’un de servir du fromage fondu et depuis quelques temps, se fiancer qui a été remplacé par : parier sur une partie de billard. Ben, maintenant, la seule différence, c’est que le Sim en question qui devait manger ses sandwiches pour lui faire plaisir, c’est plus n’importe lequel : c’est Tanguy et pas un autre !

B7_Discuter2

Voyez ce que je vous disais. On est quand là ? Le matin ? Le midi ? En tous cas, c’est pas le soir, ça c’est la seule chose de sûre. Qu’est ce qu’elle raconte Khali, avec ses histoires de soleil ?
- Pourquoi tu gardes ton chapeau, Fawsia ? Y a pas de soleil à la maison et j’aimais mieux ta nouvelle coiffure.
- Parce que ! Présente-moi un garçon de mon âge qui n’aime pas les chapeaux, je l’enlèverai. Mais pour le moment, le seul que j’aie dans le collimateur, c’est Donatien et c’est un fétichiste.
- Un fétichiste ! Mais faut arrêter ça tout de suite ma fille. C’est des dérangés ces gens-là. Tu n’as qu’à retourner en ville, ce serait bien le diable si tu ne rencontrais pas quelqu’un d’autre.

B7_Fait

Sitôt dit sitôt fait. Mais, comme un fait exprès, le seul ado qui traînait au bazar du coin, c’était Cédric, son cousin. Finalement, j’avais tort de me plaindre de la prolifération des townies. Ils pullulent que quand ils nous gênent, quand on en a besoin, ils pullulent plus. On se cogne à mes descendants à tous les coins de rue maintenant.

B7_gosse

Il est plutôt beau gosse, le cousin et il fait des ravages dans le cœur des filles. Mais y a un truc qui me chiffonne. Arrêtez-moi si je me trompe, ma mémoire c’est plus ce que c’était. Cédric, c’était bien le frère adoptif d’Ophelia ? C’est bien sa mère qui l’avait adopté, non ? Alors, expliquez-moi pourquoi il n’apparaît pas comme un membre de sa famille, alors qu’il n’est que le cousin à la mode de Bretagne de Fawsia et que là… c’est comme s’il était son frère de lait. Cherchez pas, j’ai trouvé : C’est parce que Farhid l’a adopté à son tour. Pas très logique tout ça. Surtout qu’Ophelia ne souvient plus du tout, mais alors plus du tout qu’il fait partie de sa famille et qu’elle rêve de faire le mur avec lui, avec ou sans permission. Il est grand temps de lui rappeler qu’elle est déjà stabilisée ailleurs. Les mauvaises langues diraient encore que les filles Dubagne sont toutes nymphos.

B7_nettoyage

J’ai abandonné Fawsia pour retourner à la maison où cette pauvre Ophelia se bat avec le niveau 9 de mécanique. Quel dommage qu’elle n’ait pas choisi la connaissance. Pensez, encore deux petites barres de chaque et elle aurait déjà complété son désir. Tandis que là. A part faire le mur avec Cédric ou inviter Cédric pour un rendez-vous –et ça il n’en est pas question- elle ne rêve que d’aller à l’université ou remplir ses barres, ce qui demande un certain temps. Pour ne pas dire un temps certain, vu qu’elle n’est pas d’humeur à porter le casque pensant. Allez, on va jouer le tout pour le tout et essayer de lui rendre sa joie de vivre et son caractère en or en lui demandant d’inviter son promis, Aurélien Vasseur qu’elle a un peu trop tendance à oublier, je trouve.

B8_Elric

En attendant qu’elle se pommade, je jette un œil autour de moi, et qu’est ce que je vois ? Narcisse qui prend racine devant son miroir de poche. Il devrait pas être au travail à cette heure-ci, lui ? Ah-non, il commence sa carrière médicale par un jour de congé. En plus, l’enflure, il rêve déjà de donner sa démission. Quand je disais que c’était un parasite de première. Fainéant devant l’Eternel, c’est pour ça qu’il traîne en robe de chambre toute la sainte journée. Mais ça, va falloir que ça change ! Je vais en toucher deux mots à Eliah, elle arrivera bien à le persuader de mettre le nez dans nos armoires. Y a du rechange à ne plus savoir qu’en faire. En attendant, je me suis contenté de lui souffler que ce serait bien qu’il fasse son portrait. Il a un bon coup de patte, faut pas se plaindre. C’est assez ressemblant ce qu’il nous fait.

B8_rencontre

J’ai encore bien fait d’emboîter le pas à Ophelia. Où a-t-elle donné rendez-vous à Aurélien ? Je vous le donne en mille : au bazar rapidos. Et qui c’est qui passe sa vie à regarder les tailles des vêtements sur les portants du bazar ? Cédric ! Ca commence à sentir le brûlé cette affaire. Surtout qu’elle vienne pas me dire que c’est le ciel qui l’envoie. Vivement qu’il arrive le porteur de journaux, qu’elle ait autre chose à penser que de critiquer le chapeau de sa cousine.

B8_Vasseur

A la bonne heure ! Dès qu’il est enfin apparu, elle s’est souvenue qu’il était l’homme de sa vie… jusqu’à preuve du contraire. Bon, elle a bien eu droit au coup de sac à main de la vieille folle –et là ça m’a pas amusé du tout. Les plaisanteries les meilleures sont les plus courtes- mais elle a réussi à sauver la mise.

B8_Vasseur2

Elle a emmené son Aurélien au bowling et après une photo romantique qu’elle pourra accrocher au dessus de son lit afin de ne pas se sortir de la tête que c’est celui-là et pas un autre auquel elle est destinée, ils se sont quittés dans les meilleurs termes. Aurélien ravi-ravi de ce rendez-vous inespéré et Ophélia d’un platine étincelant qui lui a permis de s’avaler un grand gobelet d’élixir dès son retour à la maison. Etonnez-vous que le challenge piétine !

B9_Astree

Avec tout ça, encore un peu je ratais la naissance d’Astrée. Ca valait bien le coup d’avoir surveillé la maman comme le lait sur le feu. Alors ? Elle est comment la descendante de la branche cadette ? Mais c’est un vrai petit bijou, ça madame ! C’est mignon-mignon tout plein ! Je me fie pas à l’enthousiaste des spectateurs, je préfère me rendre compte par moi-même. En général, ils savent pas reconnaître ce qui est beau de ce qui est moche. Mais là, moi je vous dis que c’est une petite merveille de bébé.

B9_feignant

Et le feignant de père ? Où il est encore passé, le feignant de père ? Il peut pas venir féliciter sa femme ? Oups, j’ai rien dit, il s’est décidé à quitter sa robe de chambre pour une veste en croco albinos. Ca sent le mec qui n’en veut, décidé à repartir du bon pied.  Espérons que ça sera pas un feu de paille.